D (F)euil(les) Bernard Bonnefon

D (F)euil(les)


Diaporama Photos

A Michel et Denis.
Tombeau : composition poétique ou musicale en mémoire d'un disparu.
Ces feuilles, on ne sait pas si elle tombent, s'élèvent ou flottent entre deux mondes. Accompagnées de ces minuscules débris, poussières, insectes morts, restes de vie, elle forment comme des galaxies figées. Une dernière danse. Où sont le haut, le bas? Dans quel espace sommes-nous? G. Bachelard voit dans ces eaux "la teinture des larmes, la matière de la mélancolie". Mais parfois la lumière est là, dernier instant de vie ou commencement d'une autre, métamorphosant cette "teinture".

"...chacune a les bords retroussés par la dextérité du soleil....elles sont autant de canots en peau d'animal de tous modèles y compris sans doute la barque de Charon. Comme ces feuilles vont au tombeau en beauté!..Elles ne portent pas le deuil, survolent le sol avec allégresse, à la recherche du lieu idéal où se poser...Elles nous apprennent à mourir". Henry D. Thoreau - Teintes d'automne & La succession des arbres en forêt (trad. de Nicole Mallet), éd. Le mot et le Reste.


Top